|  Documents  |   Témoignages  |   YPIP / PSJP  |   Appel d’offre | Recrutement  |   Nous contacter  |    WAHO@Mail  | HRWeb
  •      
  •    
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •       
  •   
  •        



Actualité

Les acteurs du Projet Paludisme et Maladies Tropicales négligées au Sahel en conclave pour planifier les campagnes de 2017

Bamako, Mali, le 6 février 2017 – L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) a organisé du 6 au 7 février 2017 la réunion annuelle de planification conjointe dans le cadre des activités du projet Paludisme et Maladies Tropicales négligées au Sahel (P/MTN).

La réunion de deux jours qui se tient dans la capitale Malienne (Bamako) a réuni les responsables des projets Paludisme et Maladies Tropicales Négligées au niveau des trois pays bénéficiaires, à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger ainsi que les partenaires techniques et Financiers tels que la Banque Mondiale, l’Organisation Mondiale de la Santé, la Centrale d’Achat des Médicaments Génériques (CAMEG) du Burkina Faso (assurant l’approvisionnement des pays en médicaments), Malaria Consortium, Helen Keller International, Catholic Relief Services, et l’OOAS, qui assure la coordination régionale.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Secrétaire Général du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique du Mali, Dr Bakary DIARRA, représentant Madame le Ministre, qui avait à ses côtés le Directeur Général Adjoint de l’OOAS, le Dr Laurent ASSOGBA qui a prononcé le discours de bienvenue.

Dans son allocution de bienvenue, Dr Laurent ASSOGBA a au nom du Président de la Commission de la CEDEAO, Mr Marcel De SOUZA et du Directeur Général de l’OOAS, le Dr Xavier CRESPIN, a remercié les autorités Maliennes pour avoir autorisé et accepté la tenue de la réunion de Bamako. Il a rappelé le contexte de l’organisation de la présente réunion qui fait suite à la mise en œuvre des interventions planifiées en mai 2016 à Niamey. Il a souligné les acquis de la mise en œuvre de cette intervention et tracé les objectifs de la présente réunion, notamment, faire le point de la mise en œuvre du projet en 2016, tirer les leçons et planifier les interventions de l’année 2017. Il a rassuré les pays bénéficiaires de la poursuite et du renforcement des efforts de l‘OOAS pour la réussite du projet. Il a pour finir remercié toutes les parties prenantes au projet et en particulier les autorités ministérielles sanitaires du Mali.

Le Secrétaire Général du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique du Mali, Dr Bakary DIARRA, dans son discours d’ouverture, a salué la présence massive de tous les acteurs du projet à cette rencontre. Il a souligné le poids actuel du paludisme et des maladies tropicales négligées dans la morbidité et la mortalité en Afrique en général et au Mali en particulier. Il a aussi mis l’accent sur l’un des défis majeurs dans la lutte contre le paludisme et les MTN qu’est le déficit de collaboration transfrontalière, raison de la présente réunion qui vise à contribuer à la mise en œuvre efficace des interventions du projet.

Après avoir rappelé les objectifs spécifiques de la réunion, il a invité les participants à une grande assiduité au cours des travaux. M. le Secrétaire Général a remercié tous les partenaires techniques et financiers pour leurs appuis aux pays avant de déclarer ouverts les travaux de la réunion.

Le but de cette réunion est d’assurer une meilleure synergie dans la conduite des activités du projet. Il vise à contribuer à la mise en œuvre efficace des interventions et des activités de suivi et d’évaluation, afin de maximiser les effets et impacts des interventions à travers une collaboration plus active pour le contrôle et l’élimination du paludisme et des MTN. Plus spécifiquement, l’atelier vise à :

-  Evaluer la mise en œuvre des recommandations de la précédente réunion de planification conjointe ;
-  Planifier l’organisation de campagnes synchronisées de Chimio prévention du Paludisme Saisonnier (CPS) et de Distribution de Masse de Médicaments (DMM) contre les MTN, des activités transfrontalières ainsi que les activités d’évaluation du projet ;
-  Renforcer l’appropriation par les acteurs des activités de gestion des déchets biomédicaux dans le cadre du projet P/MTN.

Pour rappel, le projet Paludisme et Maladies Tropicales Négligées au Sahel (P/MTN) est un projet régional financé par la Banque Mondiale sur une durée de quatre ans. Il couvre trois pays sahéliens membres de la CEDEAO, à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger et s’articule autour de trois composantes dont celle relative à l’amélioration de la collaboration régionale sous la responsabilité de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), qui assure la coordination régionale du projet.