|  Documents  |   Témoignages  |   YPIP / PSJP  |   Appel d’offre | Recrutement  |   Nous contacter  |    WAHO@Mail  | HRWeb
  •      
  •    
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •       
  •   
  •        



Actualité

Réunion d’alignement du contenu des programmes FELTP des universités de Ouagadougou et du Ghana dans le cadre de la mise en œuvre du projet REDISSE.

Accra, Ghana le 3 novembre 2017 – L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) a organisé du 2 au 3 novembre 2017 à l’Ecole de Santé Publique de l’Université du Ghana à Accra, les travaux de la réunion de concertation sur l’alignement du contenu des programmes FELTP des Universités de Ouagadougou et du Ghana dans le cadre de la mise en œuvre des interventions du projet REDISSE.

Cette réunion de deux jours, a enregistré la participation des représentants des Universités de Ouagadougou et du Ghana, un représentant de Nigerian FELTP, un représentant de AFENET et des cadres de l’OOAS. La délégation de l’OOAS a été conduite par le Professeur Abdoulaye Diallo, Directeur par intérim du Département du Développement des Ressources Humaines de l’OOAS, et était composée du Professionnel en charge de l’Equipe Régionale d’Intervention Rapide, du professionnel en charge du budget et du Coordonnateur du projet REDISSE.

Cette réunion avait pour objectif d’aligner le contenu des programmes de formation en FELTP proposée par les deux universités dans le cadre de la mise en œuvre du projet REDISSE De manière spécifique, il s’agissait de :
-  Discuter avec les représentants des institutions présentes de la prise en compte de l’approche « Une Seule Santé » dans les curricula de formation ;
-  Identifier et formaliser les domaines de collaboration, d’échanges et de partage d’expériences entre les deux institutions (Echange de résidents, investigation conjointe, questions linguistiques et autres….) ;
-  Harmoniser la structure des coûts de la formation des résidents de chaque institution ;
-  Aider à la finalisation des propositions techniques et financières des deux Institutions pour la poursuite de la formation en FELTP.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par deux (02) allocutions. Celle du Directeur par intérim du Département de Développement des Ressources humaines, représentant le Directeur Général de l’OOAS et du Représentant du Doyen de l’Université du Ghana.

Le Directeur du Département des Ressources Humaines a au nom du Directeur Général de l’OOAS remercié les autorités de l’Université du Ghana pour avoir accepté accueillir les travaux de la rencontre. Il a ensuite exprimé ses sincères gratitudes aux participants en occurrence l’Université de Ouagadougou, le Nigerian FELTP et AFENET pour avoir accepté d’apporter leur appui technique à la rencontre. Après avoir évoqué les recommandations prises au cours de la réunion de cadrage des interventions des deux universités sur le FELTP tenue au siège de l’OOAS le 2 octobre 2017, il a remercié le groupe de la Banque Mondiale ainsi que les autres partenaires pour leurs différents appuis techniques et financiers à travers la mise en œuvre des projets de santé dans les pays de la CEDEAO. Il a pour terminer souhaité plein succès aux travaux.

Le représentant du Doyen de la faculté des sciences de la santé de l’Université du Ghana a procédé à l’ouverture des travaux. Dans son allocution, il a souhaité la bienvenue aux participants. Il s’est réjoui du choix de l’Université du Ghana pour la tenue de cette rencontre. Il a réitéré la disponibilité de l’Université à poursuivre la formation en épidémiologie de terrain des cadres des pays de la région. Il a pour terminer émis le vœu que les recommandations qui seraient issues de la rencontre soient traduites dans les faits afin de permettre aux pays de bénéficier du renforcement des capacités de son personnel pour faire face aux épidémies et urgences de santé publique, puis a procédé à l’ouverture officielle des travaux.



 

 

Bulletins
épidemiologique

S44/2017

reconnaissance à l'OOAS