|  Documents  |   Témoignages  |   YPIP / PSJP  |   Appel d’offre | Recrutement  |   Nous contacter  |    WAHO@Mail  | HRWeb
  •      
  •    
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •       
  •   
  •        



Actualité

L’Organisation Ouest Africaine de la Santé organise un exercice de simulation sur une flambée de fièvre hémorragique de Marburg au Centre de Traitement Ebola de Nongo à Conakry en Guinée

Conakry, le 30 novembre 2017 – Dans le cadre du renforcement des capacités de l’Equipe Régionale d’Intervention Rapide de la CEDEAO, l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) a organisé ce 30 novembre 2017 un exercice de simulation d’une flambée épidémique de Marburg au Centre de Traitement Ebola de Nongo à Conakry.

Cet exercice a réuni en plus des experts provenant des pays de la CEDEAO et du personnel du Centre de Traitement Ebola de Nongo, des partenaires techniques régionaux et nationaux tels que l’Organisation Mondiale de la Santé, la Fédération Internationale de la Croix Rouge, Expertise - France et l’Union Européenne.

Cet exercice de simulation entre dans le cadre d’un atelier de formation en prévention et en contrôle des infections (PCI) pendant les flambées épidémiques et les urgences sanitaires dans les Etats Membres de l’espace CEDEAO.

L’objectif de cet atelier était de renforcer les capacités des acteurs sur les principes et les pratique-clé en matière de PCI. L’exercice a constitué une véritable opportunité pour améliorer les connaissances sur les principes de fonctionnement et la gestion des centres de traitement des maladies à potentiel épidémique mais aussi de tester les aptitudes et pratiques de base des membres de l’Equipe Régionale d’Intervention Rapide (ERIR) en matière d’Hygiène des mains, de Biosécurité, de l’utilisation des Equipements de Protection Individuelle, de gestion des centres de triage des patients et de gestion des déchets médicaux.

Au terme de cet exercice de simulation et des discussions au cours de l’atelier, les recommandations pertinentes ont été faites à l’OOAS pour la promotion de la prévention et du contrôle des infections en milieu hospitalier surtout au cours des épidémies et autres urgences sanitaires, une composante cruciale malheureusement encore négligée par les différents intervenants.

Il faut rappeler que cette initiative est financée par le Bureau Régional du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le gouvernement du Japon dans le cadre du projet régional post Ebola en Afrique de l’Ouest.



 

 

DEUIL A L'OOAS

07/12/2017

Bulletins
épidemiologique

S45/2017