|  Documents  |   Témoignages  |   YPIP / PSJP  |   Appel d’offre | Recrutement  |   Nous contacter  |    WAHO@Mail  | HRWeb
  •      
  •    
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •       
  •   
  •        



Actualité

2ème revue du portefeuille des projets de l’OOAS financés par la Banque Mondiale : La Banque Mondiale donne son satisfecit

Ouagadougou, le 23 janvier 2018 – L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) et la Banque Mondiale ont tenu du 22 au 23 janvier 2018, la deuxième revue du portefeuille des projets de l’OOAS financés par la Banque Mondiale.

Depuis 2013, l’OOAS bénéficie d’appui financier de la Banque Mondiale pour la mise en œuvre de divers projets en santé. Ce sont : le projet Régional de Renforcement des Capacités en Surveillance Epidémiologique et Riposte en Afrique de l’Ouest (WARDS) ; le projet Paludisme et Maladies Tropicales Négligées au Sahel (P/MTN) ; le projet Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD) ; le projet Régional de Renforcement des Systèmes de Surveillance des Maladies en Afrique de l’Ouest (REDISSE) et le projet Harmonisation de la Réglementation Pharmaceutique en Afrique de l’Ouest (ECOWAS-MRH). Au total cinq projets d’un montant global de 800 millions de dollars américains, soit 195 milliards de francs CFA, dont près de 50 millions de dollars américain octroyé à l’OOAS pour la coordination régionale et le reste aux pays.

Cette revue qui s’est tenue à Ouagadougou à l’Hôtel Splendid, a été donc organisée pour (1) faire l’évaluation des progrès réalisés dans la mise en œuvre de chacun des projets ; (2) identifier les goulots d’étranglement à tous les niveaux (planification, coordination, suivi et évaluation, passation des marchés, gestion financière, communication) ; (3) faire des recommandations pratiques en vue de l’optimisation de la mise en œuvre des activités planifiées ; et (4) élaborer une feuille de route pour la mise en œuvre des recommandations formulées.

La cérémonie d’ouverture a été placée sous la présidence du Ministre de la Santé du Burkina Faso, Professeur Nicolas MEDA, et les autorités présentes étaient Dr Francine OUEDRAOGO, Secrétaire Générale du Ministère qui a représenté le Ministre, Dr Laurent ASSOGBA, le Directeur Général Adjoint de l’OOAS et M. Nicolas AHOUISSOUSSI de la mission de la Banque Mondiale au Burkina Faso.

Dans son adresse, le représentant de la Banque Mondiale a positivement apprécié l’esprit de partenariat qui existe entre son institution et l’OOAS. Il a rappelé l’engagement de la Banque Mondiale dans la région en une demi-décennie qui se chiffre à 741 millions de dollars américains avec la coordination et/ou l’implication de l’OOAS. Le tout premier projet que la Banque Mondiale a financé pour l’OOAS est le Projet régional de renforcement des capacités de surveillance de la maladie en Afrique de l’Ouest (WARDS) à hauteur de 10 millions de dollars en 2013, a précisé M. Ahouissoussi.

Il a fortement exhorté l’OOAS à tout mettre en œuvre pour renforcer son leadership, afin d’accélérer le processus de mise en œuvre effective et efficace de l’ensemble des projets en cours dans les délais imparti. Pour finir, il a réaffirmé la disponibilité sans équivoque de la Banque Mondiale à accompagner, l’OOAS dans le cadre de ses missions.

La Banque Mondiale, satisfaite de la mise en œuvre du projet WARDS a augmenté son appui à l’OOAS en lui octroyant de nouveaux projets que sont :
-  Le projet Paludisme et Maladies Tropicales Négligées au Sahel (P/MTN) pour la période 2015-2019 ;
-  Le projet Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD) pour la période 2015-2018 ;
-  Le projet Régional de Renforcement des Systèmes de Surveillance de la Maladie (REDISSE) pour la période 2016-2022 ;
-  Le Projet Harmonisation de la Réglementation Pharmaceutique en Afrique de l’Ouest (ECOWAS-MRH) pour la période 2017-2019.

Le Directeur Général Adjoint de l’OOAS, Dr Laurent ASSOGBA a, pour sa part, remercié l’équipe de la Banque Mondiale de Washington et du Bureau de Ouagadougou pour leurs soutiens permanents. Il a souhaité le renforcement de la collaboration entre la Banque mondiale et son institution. Il a réaffirmé l’engagement de l’OOAS pour une mise en œuvre efficace de tous les projets financés par la BANQUE mondiale. Enfin, Dr Assogba a rassuré que l’OOAS ne ménagera aucun effort pour la mise en œuvre des recommandations qui seront issues de la revue.

Le Ministre de la Santé, représenté par Dr. Francine OUEDRAOGO, Secrétaire Générale du Ministère de la Santé a dans un premier temps reconnu la haute pertinence de la revue des projets qui ont impact régional. Il a mis l’accent sur les défis et les nombreux problèmes sanitaires auxquelles font face les pays membres de la CEDEAO. Le Ministre a vivement souhaité le renforcement des capacités intersectorielles régionales et nationales ; l’accroissement de l’accès et l’utilisation des services harmonisés à travers les différents projets régionaux en cours de mise en œuvre par l’OOAS.

Avant de clore son propos, le Ministre à travers la Secrétaire Générale a réaffirmé son souhait que les résultats de la rencontre allaient améliorer l’exécution des projets ce qui aboutira à une harmonisation des expériences. Elle a invité les acteurs à des échanges approfondis pour un meilleur suivi de projets et des programmes.

C/Com/OOAS/HHK/230118



 

 

PRESS RELEASE
RCDC

Bulletins
épidemiologique

S06/2018