|  Documents  |   Témoignages  |   YPIP / PSJP  |   Appel d’offre | Recrutement  |   Nous contacter  |    WAHO@Mail  | HRWeb
  •      
  •    
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •       
  •   
  •        



Actualité

L’OOAS propose un guide d’orientation pour l’élaboration des stratégies nationales d’interventions à base communautaire dans les pays membres de la CEDEAO.

Date: 2018-01-25 17:03:43 ID: 1795

Ouagadougou, le 22 janvier 2018 – Le Directeur Général Adjoint de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), Dr Laurent ASSOGBA a procédé à Ouagadougou, à l’ouverture officielle de l’Atelier régional de finalisation du guide d’orientation pour l’élaboration des stratégies nationales d’interventions à base communautaire (IBC) dans les pays membres de la CEDEAO.

Dans son discours d’ouverture, Dr Assogba a souligné l’importance des interventions à base communautaire qui contribuent largement au développement durable de l’état de santé des populations. « L’amélioration durable de l’état de santé des populations exige nos jours, la prise de conscience sur la nécessité d’un redimensionnement de nos interventions à base communautaire. Ces interventions constituent un processus de développement communautaire dans lequel l’individu, la famille et la collectivité, initient et développent des activités d’amélioration de la santé pour leur propre protection, au-delà des soins de santé ».

C’est donc avec cette compréhension et vision que l’OOAS ‘a collaboré avec le Bureau Régional de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’Equipe d’Appui Inter-pays de l’OMS pour l’Afrique de l’Ouest, le Bureau régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre et la Communauté de Pratique de Prestation des Services de Santé (CdP/PSS) pour développer deux documents régionaux : l’un est un Guide régional qui oriente les pays membres à revisiter leurs stratégies nationales existantes en matière d’Interventions à Base Communautaire (IBC) afin de les aligner sur une perspective de développement communautaire qui responsabilise les acteurs à tous les niveaux et dont le secteur de la santé assure un rôle technique et de conseiller. L’autre est un Cadre d’Opérationnalisation des 12 Points d’Action issus de la Conférence régionale de Dakar sur le district de santé – 25 ans après la Déclaration de Harare.

Cet atelier a regroupé les directeurs nationaux en charge de la santé communautaire représentant les trois zones linguistiques de la CEDEAO pour (1) aligner les contenus des deux documents dans les trois langues de la CEDEAO (Français, Anglais et Portugais) et (2) s’accorder sur les formes finales et les modalités de dissémination desdits documents.

Le Directeur Général Adjoint a lancé un appel à l’OMS pour une adoption au niveau continental, tout en formulant ses souhaits de voir ‘ces documents exploités pour améliorer l’efficacité et l’efficience des programmes de santé’ pour le bien-être des populations africaines. Il a remercié les partenaires technique et financier tels que l’OMS, l’UNICEF, la CdP/PSS et la Banque Mondiale à travers le Projet SWEDD pour avoir permis à l’OOAS d’organiser l’atelier et au Ministre de la Santé du Burkina Faso pour avoir accepté d’abriter cet atelier.

Bien avant le discours d’ouverture, le représentant de l’OMS/AFRO a noté que l’OMS accordait un grand intérêt à l’atelier. Il a transmis les remerciements et les félicitations de la Directrice Régionale de l’OMS à l’endroit de l’OOAS pour avoir pris le lead pour proposer un tel guide sur la participation communautaire.

C/Com/OOAS/HHK/250118



 

 

Bulletins
épidemiologique

S18/2018