|  Documents  |   Témoignages  |   YPIP / PSJP  |   Appel d’offre | Recrutement  |   Nous contacter  |    WAHO@Mail  | HRWeb
  •      
  •    
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •       
  •   
  •        



Actualité

Le projet REDISSE tient sa seconde Réunion du Comité Régional de Pilotage

Ouagadougou le 26 janvier 2018 – L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) a organisé la deuxième Réunion du Comité Régional de Pilotage du projet d’Amélioration des Systèmes de Surveillance des Maladies en Afrique de l’Ouest (REDISSE). La réunion qui s’est tenue à Ouagadougou au Burkina Faso le 26 janvier 2018 avait pour objectif d’apprécier les progrès réalisés dans la mise en œuvre du projet au niveau de chaque pays et de la région, d’identifier les goulots d’étranglement et de faire des recommandations visant à l’amélioration et à l’accélération de l’exécution du projet.

Le Directeur Général Adjoint de l’OOAS, Dr Laurent ASSOGBA, dans son discours d’ouverture, a rappelé les objectifs du projet REDISSE qui consistent à renforcer les systèmes nationaux et régional de surveillance des maladies et riposte. Il a également rappelé les initiatives régionales en cours au niveau de l’Espace CEDEAO, auxquelles le projet REDISSE contribue à la mise en œuvre : Le Centre Régional de Surveillance et de Contrôle des Maladies (CRSCM) basé à Abuja au Nigeria, le Réseau Régional des Laboratoires (RRL), les Institutions Nationales de Coordination (INC), l’Equipe Régionale d’Intervention Rapide (ERIR), les Equipes Nationales d’Intervention Rapide (ENIR), etc.

Dr Assogba a profité de la tribune pour remercier la Banque Mondiale pour son appui considérable, technique et financier et l’ensemble des partenaires techniques pour leur soutien à la sous-région de la CEDEAO. Auparavant, le représentant de la Banque Mondiale et le représentant du Ministre de la Santé et de la Protection Sociale ont pris la pris la parole.

Le Représentant de la Banque Mondiale, Dr John Paul CLARK, Chef du projet REDISSE à la Banque Mondiale à Washington, a dans son allocution remercié l’OOAS pour avoir invité la Banque Mondiale en tant qu’observateur à la seconde réunion du Comité Régional de Pilotage du projet REDISSE.

Il a noté que le programme REDISSE est une série interdépendante de projets visant à renforcer la capacité nationale, régionale et intersectorielle de surveillance intégrée des maladies et d’intervention en Afrique de l’Ouest.

Dr Clark a déclaré être heureux du fait que l’Afrique de l’Ouest soit un site pilote pour le programme REDISSE, qui sera répliqué d’autres parties du globe, notamment en Afrique centrale, dans les Caraïbes, en Asie de l’Est et dans le Pacifique.

Il a donc insisté sur l’importance d’une mise en œuvre efficiente et efficace car « Notre succès ou notre échec influencera la façon dont le reste du monde pense à la surveillance et à la réponse aux maladies. Vous êtes à l’avant-garde d’une approche innovante à la fois régionale et multi-sectorielle ; Une approche qui met l’accent sur le partage de l’information et des ressources, l’action collective et une approche de santé unique. » a souligné Dr Clark.

Le Dr Clark a émis le souhait de voir l’ensemble des pays inclus dans le projet avant la fin de l’année 2018. ‘… J’espère que d’ici la fin de l’année prochaine, le programme REDISSE inclura tous les États membres de la CEDEAO et la Mauritanie voisine’ a déclaré le Chef du projet à la Banque Mondiale.

Quant au Représentant du Ministre de la Santé et de la Protection Sociale du Togo, Dr AWOKOU Fantchè, Coordonnateur du projet REDISSE au Togo, il a, après avoir adressé les salutations de son Ministre, aux membres du Comité Régional de Pilotage, rappelé le caractère transfrontalier des épidémies et la nécessité de conjuguer les efforts pour y apporter une réponse appropriée, efficace et prompte.

La seconde réunion du CRP a été précédée par deux jours de réunion des sous-comités techniques. Cette réunion a fait le point sur les avancées dans la mise en œuvre du projet REDISSE par les pays. Les membres ont eu à (1) évaluer le niveau de mise en œuvre des recommandations de la réunion du comité de pilotage tenue à Conakry du 23-25 janvier 2017 ; (2) apprécier le niveau de mise en œuvre des plans annuels de travail budgétisés (PTAB) de 2017 et des Plans de Passation des Marchés (PPM) des pays et de l’OOAS ; et (3) analyser les Plans Annuels de Travail 2018 et les PPM des Pays et de l’OOAS et faire des recommandations à soumettre pour validation au comité de pilotage ;

Les résultats et les recommandations de la réunion ont été l’objet de discussion de la seconde réunion du comité régional de pilotage.

A la fin de la réunion du comité régional de pilotage, huit (08) recommandations ont été faites dont cinq (05) pour l’OOAS.

Clôturant la réunion, le Directeur Général Adjoint de l’OOAS, Dr Laurent ASSOGBA a remercié les participants pour le consensus fait pour la validation du rapport de la réunion des membres des sous-comités techniques ainsi que les recommandations. Il a ensuite rappelé les défis liés à la lutte contre les épidémies à travers la mise en œuvre des exigences de l’approche « Une Seule Santé » et la place des Institutions Nationales de Coordination dans les pays. Il a remercié le Groupe de la Banque Mondiale et les autres partenaires d’exécution pour leurs appuis multiformes qu’ils ne cessent d’apporter aux pays et à la région. Il a souhaité que les résultats issus de la réunion soient partagés avec les autres secteurs pour une meilleure synergie dans la mise en œuvre des activités.

Le Libéria a été proposé pour abriter la prochaine réunion comité régional de pilotage du projet REDISSE.

C/Com/OOAS_REDISSE/HHK/290118



 

 

PRESS RELEASE
RCDC

Bulletins
épidemiologique

S06/2018