|  Documents  |   Témoignages  |   YPIP / PSJP  |   Appel d’offre | Recrutement  |   Nous contacter  |    WAHO@Mail  | HRWeb
  •      
  •    
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •       
  •   
  •        

Toutes les versions de cet article : [English] [français]



Actualité

L’OOAS élabore un manuel sur l’utilisation des connaissances médicales traditionnelles et leur protection par la propriété intellectuelle

Date: 2018-04-20 22:17:05 ID: 1833

Le Dr Stanley OKOLO, Directeur général de l’OOAS, durant son allocution à la cérémonie officielle d’ouverture

Bobo-Dioulasso, BURKINA FASO – L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) a du 17 au 19 avril 2018, organisé la réunion régionale pour valider le manuel harmonisé sur la protection et l’utilisation des connaissances médicales traditionnelles.

Ont pris part à la rencontre : les praticiens des médecines traditionnelle et conventionnelle, les chercheurs universitaires en botanique, en phytothérapie, en toxicologie, en pharmacognosie et en pharmacologie, les responsables/coordonnateurs de programmes ou de structures de médecine traditionnelle, les personnes ressources versées dans le travail de promotion des connaissances médicales traditionnelles.

Le Directeur Général de l’OOAS, Professeur Stanley OKOLO, a rehaussé la tenue de l’atelier en présidant la cérémonie d’ouverture officielle des travaux. Il a dans son discours d’ouverture invité les Etats membres de la CEDEAO à garantir au Manuel, un impact communautaire qui contribue au développement des pays.

La rencontre fait suite à celle tenue à Abuja au Nigeria, les 24 et 25 mai 2017, pour entamer l’élaboration dudit manuel ; et faut-il le rappeler, qui a été particulièrement recommandé en mars 2016 par un groupe d’experts des Etats membres de la CEDEAO à Abidjan, Côte d’Ivoire, pour bénéficier d’une formation sur les outils existant en matière de protection des droits de propriété intellectuelle relatifs à la médecine traditionnelle.

L’objectif de la réunion est de valider le manuel après un examen critique de son contenu (brevets, marques, dessins et modèles industriels, indications géographiques, droit d’auteur, savoirs traditionnels et expressions du folklore) en vue de le présenter sous un format à des fins de publication.

La démarche de l’OOAS s’insère dans un contexte marqué au plan international par l’organisation en mars 2018 de la 35e session du comité intergouvernemental de l’OMPI relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore, et au plan régional par la réunion de haut niveau d’avril 2018 des Etats membres de l’OAPI sur la propriété intellectuelle et la valorisation des ressources génétiques, des savoirs traditionnelles et des expressions culturelles traditionnelles.

En marge de la rencontre, il a été organisé la 3e session du comité chargé d’élaborer le 2e volume de la Pharmacopée de la CEDEAO, pour permettre aux experts de faire le point sur leurs travaux réalisés jusqu’à présent et de dégager des perspectives.

Les travaux de l’atelier ont abouti à la finalisation du manuel qui va être présenté sous un modèle accessible aux acteurs pour une prise en charge efficiente des droits de propriété intellectuelle se rapportant à la médecine traditionnelle.

La réunion a unanimement considéré que le manuel répond aux préoccupations de la plupart des acteurs pour comprendre la variété des outils de formation actuellement disponibles, compte tenu de la complexité des politiques de propriété intellectuelle à travers le monde.

La réunion a positivement apprécié le travail collégial mis en avant par les experts et les progrès réalisés dans la rédaction des monographies du 2e volume de la Pharmacopée de la CEDEAO dont la finalisation prévue au terme du premier semestre de 2018, se conforme à la feuille de route retenue à cet effet.

La réunion a adressé toute sa gratitude à l’OOAS pour sa précieuse contribution technique et financière dans la documentation des savoirs médicaux traditionnels en vue de leur protection par la propriété intellectuelle et de leur apport au développement des pays de la CEDEAO.

Le comité d’experts a particulièrement remercié l’OOAS pour le soutien apporté durant tout le processus d’élaboration du 2e volume de la Pharmacopée de la CEDEAO.

Les participants ont apprécié la disponibilité du personnel du siège de l’OOAS pour les facilités octroyées afin de garantir la tenue et le bon déroulement des travaux de l’atelier.

La rencontre a exprimé à l’endroit des autorités du Burkina Faso, ses sincères remerciements pour l’accueil chaleureux réservé aux participants.

Toutes les versions de cet article : [English] [français]



 

 

Bulletins
épidemiologique

S18/2018