|  Documents  |   Témoignages  |   YPIP / PSJP  |   Appel d’offre | Recrutement  |   Nous contacter  |    WAHO@Mail  | HRWeb
  •      
  •    
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •       
  •   
  •        

Toutes les versions de cet article : [English] [français]



Actualité

Nouvelle flambée de la Maladie à virus Ebola en RDC : l’OOAS surveille de près la situation

Date: 2018-05-21 08:16:17 ID: 1841

-  Le 8 mai 2018, le ministère de la Santé de la République démocratique du Congo a déclaré une épidémie de maladie à virus Ebola (MVE) dans la zone de santé de Bikoro, province de l’Équateur. Il s’agit de la neuvième épidémie du virus Ebola au cours des quatre dernières décennies dans le pays, la plus récente ayant eu lieu en mai 2017.
-  Au 17 mai 2018, 45 cas de MVE ont été signalés, y compris chez trois travailleurs de la santé, et 25 décès ont été signalés. Sur ces 45 cas, 14 ont été confirmés. La plupart de ces cas se sont produits dans la zone de santé reculée de Bikoro, bien qu’un cas confirmé se soit produit à Mbandaka, une ville de 1,2 million d’habitants, ce qui a des répercussions sur sa propagation rapide.
-  L’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo présente plusieurs caractéristiques très préoccupantes, à savoir le risque de propagation rapide, étant donné que le virus Ebola s’est maintenant propagé dans une zone urbaine (ville de Mbandaka).
-  L’évaluation par l’OMS du risque de propagation régionale de la maladie aux pays de la CEDEAO est modérée. Cependant, la récente épidémie de maladie à virus Ebola et la propagation géographique de la fièvre de Lassa et des épidémies de dengue témoignent de cette tendance en Afrique de l’Ouest. La région de la CEDEAO n’est donc pas totalement épargnée et les autorités sanitaires doivent être vigilantes.
-  L’OOAS recommande donc que les États Membres renforcent la surveillance à base communautaire et au niveau des établissements sanitaires conformément à la stratégie de surveillance intégrée des maladies et réponse (SIMR), et est disponible pour fournir un appui à cet égard.
-  L’OMS déconseille l’application de restrictions de voyage ou de commerce.
-  L’OOAS suit de près la situation en RDC et est en contact avec l’OMS-AFRO et les autorités sanitaires des pays de la CEDEAO ; et nous encourageons tous à visiter notre site web www.wahooas.org pour des actualités sur la situation de la MVE en RDC.
-  Des mesures sont également en cours pour assurer la publication d’un rapport hebdomadaire actualisé sur cette question.

Pour plus d’informations, veuillez visiter : http://www.who.int/ebola/fr/


A propos de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) : L’OOAS est l’institution spécialisée de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en charge des questions de santé. Sa mission est d’offrir le niveau le plus élevé en matière de prestations de soins de santé aux populations de la sous-région sur la base de l’harmonisation des politiques des Etats membres, de la mise en commun des ressources et de la coopération entre les Etats membres et les pays tiers en vue de trouver collectivement et stratégiquement des solutions aux problèmes de santé de la sous-région ».

Pour plus d’information sur l’OOAS, prière visiter : http://www.wahooas.org / https://twitter.com/OoasWaho / https://www.facebook.com/ooaswaho

Toutes les versions de cet article : [English] [français]



 

 

Bulletins
épidemiologique

S18/2018