•      
  •    
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •      
  •       
  •   
  •        

Emplois|stages|consultations

La CEDEAO/OOAS en lutte contre Ebola en Afrique de l’Ouest

Le groupe de travail technique et de veille sur l’épidémie évalue le bilan du Plan opérationnel régional multisectoriel et se penche sur les actions dans les six prochains mois

Présidium

Du 23 au 24 mars 2015 s’est tenue à Abidjan la première réunion du groupe de travail technique et de veille sur l’épidémie de la maladie à virus Ebola. Mis en place par les Ministres de la Santé de la CEDEAO réunis au mois d’aout 2014, à Accra, à la faveur de leur réunion extraordinaire sur l’épidémie d’Ebola, le groupe de travail technique et de veille est une des composantes du dispositif régional de suivi composé aussi d’un groupe ministériel de coordination. Le but de cette première réunion était :

  • d’évaluer la mise en œuvre du Plan opérationnel régional multisectoriel de lutte contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola ;
  • définir les principales recommandations sur les actions à mener dans les six prochains mois, avec un accent particulier sur l’évaluation du Plan opérationnel régional multisectoriel, et l’action de déploiement des agents de santé en Guinée, Sierra Leone et Liberia ;
  • Il s’agissait aussi de partager avec les participants, des recommandations de la 16ème Session Ordinaire de l’Assemblée des Ministres de la Santé des pays de la CEDEAO ;
  • présenter le processus de planification des interventions de l’OOAS/CEDEAO pour le renforcement des systèmes de santé dans le post-Ebola ;
  • exposer et discuter des termes de référence pour la documentation de l’épidémie de la maladie en Afrique de l’ouest de même que les termes de référence du centre régional CEDEAO de prévention et de lutte contre la maladie.

La réunion d’Abidjan a rassemblé les représentants du Sénégal de la Côte d’ivoire de la Sierra Leone, du Liberia et du Nigeria. Outre ces pays il faut noter la présence des trois Consultants engagés par l’OOAS, qui auront à conduire les futures activités de renforcement des systèmes de santé dans les pays affectés après avoir encadré le travail des volontaires qui ont été déployés dans les trois pays les plus affectés par l’épidémie de la maladie à virus Ebola. L’OOAS a été représentée par une importante délégation conduite par le Directeur Général Adjoint Dr Laurent ASSOGBA et composée de plusieurs Chargés de programmes.

La cérémonie d’ouverture des travaux a été marquée par une brève intervention du représentant du Ministre de la santé et de la lutte contre le Sida de Côte d’Ivoire, Dr BENIE BI VROH Joseph, Responsable de formation à l’Institut National Hygiène Publique, qui s’est réjoui de la tenue de cette première réunion en côte d’ivoire et a transmis les félicitations et les encouragements du Ministre de la santé et de la lutte contre le Sida de la Côte d’Ivoire aux participants et souhaité que la rencontre aboutisse à des engagements concrets pour éradiquer la maladie à virus Ebola dans les pays.

Le Directeur Général Adjoint qui prononçait le discours d’ouverture, a d’abord transmis les soutiens du Président de la Commission de la CEDEAO et du Directeur Général de l’OOAS avant d’insister sur les attentes de la rencontre : « le groupe de travail technique est une instance technique d’analyse critique des actions menées par les états sur le terrain ; il doit faire des propositions concrètes pour arriver très rapidement à la fin de cette maladie qui a semé beaucoup de désolation dans les foyers ». Pour Dr Laurent ASSOGBA, les discours doivent céder le pas à l’action au regard de la réapparition de la maladie dans certains pays, une situation qui met en exergue les insuffisances constatées dans le suivi des cas, la résistance de certaines communautés, les enterrements non sécurisés et l’insuffisance des méthodes de sensibilisation. C’est pourquoi le Directeur Général Adjoint préconise un renforcement des systèmes de santé qui sont pour la plupart défaillants dans les pays. De ce point de vue, la réunion d’Abidjan ne devrait pas être une de plus dans la série, mais doit à l’issue des travaux proposer une feuille de route pragmatique aux pays pour endiguer l’épidémie et préparer la phase post Ebola.

Les travaux suivis par des discussions enrichissantes ont abordé les différents point inscrits à l’ordre du jour et permis aux participants de s’accorder sur les actions immédiates à mettre en œuvre, pour répondre effacement à la fois à la résurgence de la maladie dans certains pays mais surtout pour à la période post Ebola. La clôture des travaux a été l’occasion pour les participants de remercier l’OOAS pour les initiatives prises en général pour lutter contre l’épidémie de la maladie en Afrique de l’Ouest et singulièrement pour les actions de suivi en cours, toute chose qui à terme confère le rôle de leadership de l’institution de la CEDEAO pour les questions de santé dans l’espace communautaire. Pour le Directeur Général Adjoint de l’OOAS la rencontre fut un succès à bien d’égards, en témoignent les résultats obtenus à l’issue des échanges. L’urgence de la situation commande à présent la mise en œuvre de la feuille de route adoptée de commun accord. La prochaine réunion du Groupe Technique de travail et de veille a été programmée pour la première quinzaine du mois de mai 2015 dans un pays affecté pour permettre aux participants de se rendre compte des réalités sur le terrain.

Moctar TRAORE PO/Communication/OOAS

Photos :

Pièces jointes:

Sollicitation de manifestation d’intérêt : Sélection de consultant pour l’élaboration de document régional sur le profil du secteur privé de la santé

Pièces jointes:
  • AVIS A MANIFESTATION D’INTERET PROFIL SECTEUR PRIVE DE LA SANTE

ANNONCE : 1er FORUM DE LA CEDEAO SUR LES BONNES PRATIQUES EN SANTE

L’Organisation Ouest Africaine de la Santé, en collaboration avec les Etats Membres et les partenaires, organise le premier Forum de la CEDEAO des Bonnes Pratiques en Santé (FBPS), du 29 au 31 Juillet 2015 à Ouagadougou au Burkina Faso.

Ce forum regroupera des hauts responsables des ministères de la santé, des experts régionaux en santé, des chercheurs, des directeurs des institutions de formation et de recherche, des responsables des grandes ONG internationales régionales et locales, des responsables de grandes firmes privées du secteur de la santé ainsi que des partenaires de la région et d’ailleurs.

Thème du Forum :

"Mettre fin aux décès maternels et infantiles évitables en Afrique de l’Ouest - Qu’est ce qui marche en Santé de la Reproduction et Planification Familiale en matière de :


  • Leadership, Management et Gouvernance ;

  • Approches d’offre des services de santé ;

  • Approches socioculturelles et plaidoyer ;

  • Mise à l’échelle et durabilité des pratiques efficaces."

Dans le cadre de ce forum, les domaines à explorer pour identifier et documenter les Bonnes Pratiques concerneront la Planification Familiale, la Santé Maternelle et Néonatale et la Santé Sexuelle et Reproductive des Jeunes et Adolescents en démontrant les pratiques qui marchent le mieux en termes de leadership, management et gouvernance, d’approches socioculturelles et plaidoyer et d’approches de mise à l’échelle et de durabilité.

Consensus du Groupe Technique Régional de Travail (GTRT) sur la définition d’une Bonne Pratique, d’une Pratique Prometteuse, d’une Pratique Innovante et sur les critères d’appréciation d’une Bonne Pratique :


  • Une Bonne Pratique est définie comme "Un processus, procédé, outil, principe ou expérience de mise en œuvre d’un programme ou d’une intervention de santé, fondé sur des bases factuelles (avec des critères bien définis) qui permet d’améliorer les résultats attendus".

  • Une Pratique Prometteuse est définie comme une pratique dont " il existe des preuves qu’elle peut avoir un bon résultat, mais pour laquelle, il faut plus de documentation des expériences réussies de mise en œuvre".

  • Une Pratique Innovante est quant à elle définie comme " Une nouvelle approche ou pratique d’amélioration des programmes de santé, à un stade initiale de mise en œuvre, pour laquelle il faut plus de documentation scientifique." L’appréciation de la qualité d’une Bonne Pratique se fera à travers les critères suivants : l’efficacité, l’efficience, la pertinence, la possibilité d’être reproduite ou passée à l’échelle, la pérennité/durabilité, la validité éthique/droits humains et la participation des partenaires clés (Communautés, engagement politique etc.).

But et objectifs du Forum de la CEDEAO sur les Bonnes Pratiques en Santé :

Le but du Forum est de faire la promotion et la diffusion des bonnes pratiques en santé, pour accélérer la mise en œuvre efficace et efficiente des programmes prioritaires des pays membres de la CEDEAO. Ainsi, il permettra d’identifier les questions stratégiques clés, les bonnes pratiques et approches novatrices en vue de formuler des recommandations et des résolutions à l’intention des ministres de la santé des pays membres de la CEDEAO.

De façon plus spécifique, le Forum vise à :

1. Promouvoir la culture de partage d’expériences sur le développement et la mise en œuvre des politiques, stratégies, programmes et interventions de santé efficaces et efficients considérées comme bonnes pratiques ;
2. Mobiliser et aligner toutes les parties prenantes clés (OOAS, pays membres, acteurs de la société civile, secteur privé et partenaires techniques et financiers) sur les priorités régionales et nationales axées sur les bonnes pratiques en santé ;
3. Impulser/catalyser le changement à travers l’utilisation des bonnes pratiques dans la formulation et la mise en œuvre des politiques, des stratégies et des programmes prioritaires de santé dans les pays membres de la CEDEAO ;
4. Suivre et évaluer les progrès réalisés par les pays membres dans la réplication et le passage à l’échelle des bonnes pratiques en santé dans l’espace de la CEDEAO.

Organisation du Forum :

Le FBPS sera organisé annuellement sous forme d’une conférence scientifique pendant les deux premiers jours, avec des sessions plénières et parallèles faites de présentations orales suivies de débats. Les présentations seront sélectionnées à partir des abstracts soumis par les chercheurs, les experts en santé et des gestionnaires de programmes de santé. Les présentations pourraient également prendre la forme de posters pour exposition et affichage électronique, des documentaires et des matériels et équipements médicaux. La dernière journée sera consacrée à la synthèse des recommandations et résolutions et leur soumission au Comité Consultatif Régional (CCR) pour validation et soumission à l’Assemblée des Ministres de la Santé de la CEDEAO. Le CCR est composé de Directeurs Généraux ou Nationaux, Secrétaires Permanents, de Directeurs des institutions de recherche et de formation.

Délais de dépôt des abstracts : 15 mai 2015

Nous vous prions de bien vouloir soumettre vos abstracts au plus tard le 15 mai 2015.

Pour soumettre votre abstract, nous vous demandons de bien vouloir remplir le formulaire d’enregistrement d’abstracts en ligne sur le site Web suivante : www.wahooas.org (en cliquant sur le lien suivant : http://www.wahooas.org/fbps) OU alors transmettre le formulaire rempli à l’adresse électronique suivante : fbps@wahooas.org

A noter que le formulaire d’enregistrement de l’abstract comporte également des informations servant de guide pour mieux rédiger l’abstract.

Pièces jointes:
  • Annonce du FBPS_2015_FR Final
  • Abstract registration form_BPF_2015_FR_Final
  • Guidelines Oral and Posters presentation_2015_FR_Final

Avis de recrutement N°70 - Chargé de la mise en oeuvre du projet "Moving Maternal Newborn and Child Evidence in to Policy"

Titre du Poste : Professionnel Charge de la Mise en oeuvre du Projet "Moving Maternal Newborn and Child Evidence in to Policy"
Salaire : Tres competitif
Departement : Recherche, Systeme d’Information Sanitaire
Lieu d’ Affectation (pays) : Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
Date de Prise de fonction : 1er mai 2015
Durée du Contrat : trois (3) années (dont six mois de période probatoire) et renouvelable une fois

Date limite de dépôt des candidatures : le 1er avril 2015

Pièces jointes:
  • AVIS DE RECRUTEMENT 70 PO MISE EN OEUVRE DU PROJET MOVING MATERNAL NEWBORN

Avis d’ Appel d’Offres pour fourniture et installation d’equipement de traductiona

AO Reference N° : FM/Tend/AO/2015/001

Dans le cadre de l’exécution de son budget au titre de l’année 2015, l’Organisation Ouest Africaine de la Sante (OOAS) a l’intention d’acquérir des équipements de traduction à livrer à son siège à Bobo-Dioulasso.

L’OOAS sollicite des offres fermées de la part des soumissionnaires éligibles et répondant aux qualifications requises pour fournir et installer des équipements de traduction regroupes en un lot unique.

La passation du Marche sera conduite par Appel d’offres local de la CEDEAO.

Date limite : Les offres devront être soumises au plus tard le 08 avril 2015 à 14 heures 30 minutes (Heure locale)

Pièces jointes:
  • APPEL OFFRES EQUIPEMENT DE TRADUCTION
  • DAO équipement de traduction

REPORT DE DATE LIMITE DE DÉPÔT DE DOSSIER

Le Directeur Général informe les soumissionnaires que les date limite de dépôt des Appels d’Offres ci-dessous ont été reportées : voir pièce jointe.

- Appels d’Offres International relatif au recrutement d’un cabinet d’audit des comptes du Programme Régional « Santé de la Reproduction et prévention du VIH dans la région de la CEDEAO » au titre de l’année 2014 initialement prévue pour le 15 février 2015 à 16h00mn est reportée au 16 février 2015 à la même heure.

- l’Appel d’offres N° FM/Tend/AO/2014/005 du 22/12/2014 relatif à la fourniture et à l’installation d’équipements ophtalmologiques au CHU-SO de Lomé a été reportée au mardi 03 mars 2015 à 14 heures 30 minutes

Pièces jointes:
  • COMMUNIQUE REPORT DE DATE D’OUVERTURE D’OFFRES CHU-SO LOME

Recrutement d’un (01) cabinet de consultants pour l’élaboration d’un plan stratégique régional d’orientation des pays dans la lutte contre les principales maladies non transmissibles dans l’espace CEDEAO

L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), Institution spécialisée de la CEDEAO a l’intention de recruter un cabinet de consultants pour l’élaboration d’un plan stratégique régional d’orientation des pays dans la lutte contre les principales maladies non transmissibles dans l’espace CEDEAO.

Le plan stratégique mentionné ci-dessus vise à orienter les pays dans leurs efforts à gérer, à prévenir et à lutter contre les principales maladies non transmissibles (MNT) dans l’espace CEDEAO (confère TDR ci-joint).

Le délai d’exécution maximum prévu pour lesdites prestations est de 40 jours pour compter de la période indicative du mois de mars 2015.

Date limite depot des dossiers :10 mars 2015 à 11 Heures TU

Pièces jointes:
  • Recrutement de consultants-MNT

GIABA : APPEL A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA CONDUITE DE TYPOLOGIES SUR LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX RESULTANT DE LA CONTREFACON ELECTRONIQUE ET ATTEINTE AUX PROPRETES INTELLECTUELLES (ATTEINTE A LA PI)


Institution : GIABA
Date limite : tard le lundi 9 mars, 2015 à douze heures (12.00) GMT

1. Pendant ces dernières années, la prévalence de la contrefaçon électronique et l’atteinte à la propreté intellectuelle (PI) en Afrique de l’Ouest est devenue beaucoup plus accrue. Malgré l’absence de données fiables, les deux phénomènes, plus particulièrement la piraterie électronique génère des produits illicites substantiels dans la région. Dans toutes les capitales des pays de l’Afrique de l’Ouest, et dans les grandes agglomérations et villes, des matériaux électroniques piratés sont vendus dans les rues, plus particulièrement dans les routes les plus fréquentées

Pièces jointes:
  • REI on Typologies on ML arising_version FR

Avis d’Appel d’Offres pour la fourniture et l’installation d’équipements ophtalmologiques : [Organisation Ouest Africaine de la Santé] « Avis d’Appel d’Offres pour la fourniture et l’installation d’équipements ophtalmologiques »

AO Référence N°:FM/Tend/AO/2014/005

Dan le cadre de l’exécution de son budget au titre de l’année 2014, l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) a l’intention d’acquérir des équipements ophtalmologiques à livrer au : Centre Hospitalier Universitaire Sylvanus Olympio de Lomé, TOGO.

Pièces jointes:
  • AVIS APPEL OFFRE INSTALLATION EQUIPEMENTS OPHTALMOGIQUES
  • DAO CHU Lomé
  • Report date d’ouverture des offres DAO CHU Lomé

AVIS D’APPEL D’OFFRES LOCAL FOURNITURE ET INSTALLATION EQUIPEMENTS MEDICAUX CHUSS BOBO


Appel d’Offres Local No :
Projet : OOAS
Acheteur : OOAS
Pays : CEDEAO (BURKINA FASO)
Émis le : 26 JANVIER 2015

Pièces jointes:
  • DAO CHUSS (janv 15)
  • DAO CHU Sanou Soro.doc