Contexte 

 Le  profil épidémiologique de la région est caractérisé par la persistance des maladies transmissibles y compris les maladies tropicales négligées, l’augmentation de l’incidence des maladies non transmissibles et les problèmes nutritionnels.

Parmi les maladies transmissibles, le paludisme représente la première cause de morbidité et de mortalité. La tuberculose reste une préoccupation surtout avec l'apparition des cas de multi résistance et la coïnfection tuberculose/sida. Elle est la principale cause de décès chez les personnes vivant avec le VIH. Les Maladies Tropicales Négligées, comme le trachome, la filariose lymphatique, la  schistosomiase, les géohelminthiases, la trypanosomiase humaine africaine et l'onchocercose sont encore fréquentes dans l’Espace CEDEAO. Par rapport aux maladies non transmissibles (MnT), les plus fréquentes en Afrique de l’Ouest sont  l'hypertension artérielle, le diabète, les accidents vasculaires cérébraux(AVC) et les maladies cardiaques ischémiques. Par ailleurs la santé mentale et oculaire ainsi que les accidents de la voie restent des préoccupations importantes. Quant à la malnutrition, elle constitue un problème majeur de santé publique dans l’espace CEDEAO.

Définition du problème 

 La mortalité et la morbidité liées aux maladies transmissibles et non transmissibles sont  très élevées dans les  Etats Membres avec  des conséquences socio-économiques importantes.

Objectif du programme 

 Réduire la prévalence des maladies transmissibles et des maladies non transmissibles.

Résultat du programme 

 La prévalence des maladies transmissibles et des maladies non transmissibles réduite.

Composantes du programme

  • Lutte contre les maladies transmissibles
  • Lutte contre les maladies tropicales négligées
  • Lutte contre les maladies non transmissibles
  • Lutte contre les déséquilibres nutritionnels

Objectifs spécifiques

  • Atteindre le seuil épidémiologique de pré élimination du paludisme
  • Renforcer la stratégie DOTS (traitement directement observé) de lutte contre la tuberculose
  • Améliorer la prévention, le dépistage et l’accès au traitement  du VIH/SIDA
  • Réduire la morbidité et les complications dues aux maladies tropicales négligées
  • Réduire les principaux facteurs de risque communs modifiables de maladies non transmissibles
  • Réduire la prévalence de la malnutrition
  • Renforcer les capacités des  Programmes nationaux de lutte contre les maladies.

Interventions majeures

  • Renforcement de la coordination multisectorielle de lutte contre le VIH/SIDA, Tuberculose et Paludisme au niveau des pays et de la région
  • Renforcement des interventions de prévention, de soins et de traitement du paludisme, de la Tuberculose et du VIH plus particulièrement à l’endroit des populations clés ;
  • Elaboration d'un plan régional sur les maladies non transmissibles ;
  • Elaboration d'un plan régional sur les Maladies Tropicales Négligées ; 
  • Elaboration d’un plan régional sur la nutrition ;

Résultats intermédiaires

  • L'incidence du paludisme dans la région réduite
  • Taux de guérison des malades atteints de tuberculose augmenté
  • Prévalence de l'infection à VIH diminuée
  • Prévalence de la cécité évitable réduite
  • Documents des stratégies sur la santé mentale mis à jour
  • L'accès au traitement des populations à risque de l'infection VIH augmenté
  • L’accès aux soins des populations à risque de MTN augmenté
  • Plan régional sur les Maladies non Transmissibles (MnT) disponible
  • Plan régional sur les MTN disponible
  • Plan régional sur la Nutrition disponible.

Publication

Organisation Ouest Africaine de la Santé
01 BP 153 Bobo-Dioulasso 01 / Burkina Faso
(226) 20 97 01 00 / (226) 20 97 57 75
(226) 20 97 57 72